Le rôle du réseau

VOTRE RESEAU : Le rôle du réseau

Notre prestation

La chaleur diffusée dans les logements, bureaux ou tout autre bâtiment est obtenue par transmission des calories entre le fluide circulant dans les installations primaires, dit fluide primaire fournit par le chauffage urbain Grand Lyon, et le fluide alimentant les installations des abonnés dit fluide secondaire. Le réseau secondaire dans un immeuble alimenté par le réseau de chaleur est le même que dans un immeuble chauffé au gaz, au fioul, ou à partir d’un moyen de production centralisé. L’échange est réalisé via un échangeur de chaleur, organe de séparation entre les réseaux. L’échangeur constitue la pièce maîtresse du fonctionnement du réseau. Peu encombrant, fiable, simple d’utilisation, fonctionnant avec un rendement supérieur à 95%, l’échangeur remplace les moyens de combustion des énergies fossiles traditionnelles.

Schéma-Aymeric-1024x683

La tarification

La facture de la chaleur est réalisée selon deux termes distincts :

  • La part proportionnelle R1 liée aux consommations. Elle représente le coût de l’énergie consommée au poste de livraison
    A noter : Le réchauffage de l’eau chaude sanitaire est facturé de manière distincte du chauffage.
  • La part abonnement R2 liée à la puissance souscrite. Cette part intègre les charges inhérentes à la livraison de chaleur :
    • R21 : La consommation d’électricité de la chaufferie
    • R22 : Les frais de maintenance des installations de chauffage depuis la chaufferie jusqu’aux points de livraison
    • R23 : Les réparations et renouvellement de matériel depuis la chaufferie jusqu’aux points de livraison
    • R24 : Le financement des installations de production et distribution de chaleur

Part proportionnelle R1 : La tarification R1 est exprimée en € / MWh utile consommée au point de livraison. Elle est révisée et facturée mensuellement.  

Part abonnement R2 : La tarification R2 est exprimée en € / kW souscrit au point de livraison. Elle est révisée et facturée mensuellement.  

TVA appliquée

Le réseau de chaleur est synonyme de stabilité tarifaire. En cela, il garantit aux utilisateurs une visibilité de long terme sur les charges récupérables. En effet, en tant que principaux vecteurs d’énergies renouvelables et de récupération (EnR&R) en milieu urbain, les réseaux de chaleur sont pour une grand part alimentés par des les énergies de leurs territoires. Cette fourniture locale les prémunit contre les aléas des cours mondiaux auxquels les énergies fossiles sont adossées. Fait notable : un réseau alimenté à plus de 50% par une EnR&R bénéficie d’une TVA réduite (5,5%) sur les deux termes de sa facture : la consommation (le « R1 ») et l’abonnement (le « R2 »).

Le réseau de chaleur de Givors bénéficie donc d’une TVA à 5.5% sur la part R1 et R2.

Tarification en vigueur

Date de valeur : Juillet 2017

Terme Montant Unité
R1 40.31 € HT / MWh utile
R2 51.69 € HT / kW souscrit
R1 42.33 € TTC / MWh utile
R2 54.27 € TTC / kW souscrit

Nos engagements

Les engagements du Chauffage Urbain :

  • Exploiter le service de production, de transport et de distribution d’énergie calorifique sur la durée de la DSP.
  • Assurer la construction, la gestion et l’exploitation des ouvrages de la Délégation de Service Public, la sécurité, le bon fonctionnement, l’entretien et la réparation de ces biens de retour.
  • Produire de la chaleur issue d’énergies locales et renouvelables à plus de 50% et faire bénéficier aux abonnés du réseau d’une TVA à 5.5% sur la totalité de la fourniture d’énergie.
  • Maintenir un tarif stable et compétitif par l’utilisation d’un mix énergétique épargnant aux givordins la volatilité des énergies fossiles.
  • Offrir un service public local de qualité et une présence locale des équipes d’exploitation. La réactivité et la disponibilité de nos techniciens est une force !
  • Développer et densifier le réseau auprès de nouveaux Clients, copropriétés, bailleurs, équipements publics et bâtiments à usage de bureaux afin de faire bénéficier le plus grand nombre d’usagers des avantages du réseau de chaleur.
  • Améliorer la qualité de l’air en produisant une énergie propre respectueuse de l’environnement et des exigences de santé publique.
  • Développer l’efficience énergétique, c’est-à-dire la rationalisation des énergies.

Le meilleur kilowattheure est celui que nous ne produisons pas !

VOTRE RESEAU

L’état de votre réseau

12/12/2017
Aucune perturbation prévue sur votre réseau